Chroniques·Fantasy

Chronique 18 TRS : La Fille de l’Eau T.1 par Aidan Fox

Couverture du livre

Résumé : Naëli et Joan se sont lancés dans un défi qui relève de la folie pour leur jeune âge : participer à la Coupe des Sept Principautés, la plus longue et la plus dangereuse jamais inventée. Au cours de leur périple, ils doivent traverser chacune des îles de l’archipel, et conserver un bon classement pour rester en lice. Tout en faisant face à des concurrents peu scrupuleux.
Mais ils possèdent un atout caché : le don d’hydromancie de Naëli. Sa maîtrise de l’ancienne magie de l’Eau représente un avantage stratégique certain.
Un avantage qui ne lui servira pas que dans le cadre de la compétition. Car un sombre complot se trame dans les coulisses de la Coupe cette année. Des concurrents disparaissent sans laisser de traces, d’autres sont victimes de sinistres attentats.
À mesure que la course progresse, le mystère s’épaissit. Et la simple épreuve sportive se transforme en une investigation inquiétante recelant de lourds secrets.

La Fille de l’Eau est un roman fantasy steampunk écrit par Aidan Fox et publié en auto-édition en novembre 2018.

Disclaimer : cette chronique signe mon avis subjectif, mes interprétations et mes pensées. Si vous souhaitez vous faire votre propre avis sur ce livre, vous pouvez vous le procurer librement.

Nous retrouvons dans ce livre Naëli Coursevague, une jeune hydromancienne embarquée dans l’aventure de sa vie par Joan, un petit mécanicien à l’origine de la création de leur équipe, les Éclaireurs. Cette équipe, agrémentée de personnages hauts en couleur, tous plus attachants les uns que les autres, nous amène avec elle dans le périple de la Coupe des Sept Principautés. Elle nous fait parcourir des lieux hétéroclites, accueillant chacun leur histoire et leur population, décrites avec habilité par l’auteur. Ce dernier nous offre là un imaginaire accompli permettant de nous imprégner un maximum de son univers, si bien que je n’étais pas étonnée quand lors de ma lecture, je voyais surgir les décors, les forêts et les océans, les fidèles cheveux bleus de Naëli volant au vent à bord du Loup de Mer, en étendard de leur équipe.

Cette histoire, c’est avant tout une quête. Certes, il y a la Coupe, qu’il faut gagner. Mais les personnages font face à un certain nombre d’obstacles qu’ils doivent éviter, et surtout, des complots qu’ils doivent déjouer. J’ai beaucoup aimé cette partie un peu enquête du bouquin, qui contraste avec les moments de course, où on s’imprègne de l’adrénaline des protagonistes et on les supporte tout le long de l’histoire. Les indices, savamment parsemés dans les chapitres, nous aident à élaborer nos propres théories, sans pour autant tout découvrir ; et c’est cela qui est intéressant : la part de mystère reste entière, même au tout dernier mot du tome 1.

Quelque chose qui m’a beaucoup plu également, c’est vraiment cet univers travaillé. Avant chaque chapitre, l’auteur nous offre des citations de ses personnages, des extraits de leurs bibliographies, de leurs traités, les rapprochant encore plus du réel. Certains peuvent trouver qu’ils sont nombreux, ces protagonistes, que l’on se perd : et pourtant je pense qu’ils sont chacun à leur manière important dans l’avancée de l’histoire. On retrouve de plus, un message derrière : l’effondrement de la nature par la société marchande, le livre évoquant les vices des humains (mais pas que), les dérives scientifiques, avec la création « d’abominations » (mais je ne peux pas vous en dire plus sans dévoiler le contenu du livre). Mais aussi l’inventivité, la débrouillardise, la complicité, l’amitié, tout cela abordé avec la plume experte de l’auteur.

En parlant de cette plume d’ailleurs, elle est vraiment à mon goût. Les mots sont maîtrisés, l’enchaînement est dynamique sans en faire trop. Le vocabulaire est quant à lui riche mais non pédant, rajoutant au charme de cette lecture.

À lire ou pas ? Je vous conseille le tome 1 de cette saga si vous aimez un peu l’univers fantasy mais aussi SF, je compte me lancer dans la lecture du tome 2 très prochainement !

4,5/5 pour ce récit envoutant.

Et voilà, cette chronique est à présent terminée ! J’espère qu’elle vous aura plu ! Pour ma part, cela fait longtemps que je n’ai pas écrit, et j’ai l’impression d’être un peu rouillée, j’espère que vous n’en tiendrez pas vraiment compte… Sinon, avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à commenter que nous puissions en débattre en commentaire !

Bouquinement vôtre, Jade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s