Fantasy·Nouvelles

Chronique 33 TRS – DRAGONS et autres bestioles par Alizée Villemin

Couverture et 4ème de couverture du livre

Résumé : Loin des clichés de la Fantasy classique, ce recueil saura vous emmener dans un monde où les dragons bougonnent, râlent contre leurs rhumatismes et organisent des tournois de lancer de topinambours pour se divertir.
ATTENTION : Ce livre a été rédigé le manque de sérieux le plus complet. En cas de réclamation, merci de contacter :
Dragonne Tatillonne
Donjon de la Terreur
24270 ANGOISSE

DRAGONS et autres bestioles est un recueil de nouvelles fantasy écrit par Alizée Villemin et publié en 2020. On y trouve alors neuf nouvelles, toutes uniques et loufoques, aux titres aussi drôles qu’absurdes : Salahad le dragon végétarien (est-il friand de laitue ?), Steven et les debilos licornes, Kovid XIX Maître de la Pestilence, Kovid et la potion de Pestilence, Gryhad et Radegonde Barbecue improvisé (on reprendrait bien un steak grillé), Voies de fay, Corignis surprise, Dragon ronchon et Gustav (j’adore les griffons). Je remercie vivement l’auteure qui m’a permis de lire son œuvre !

Disclaimer : il est vrai qu’en ce moment, ce blog comporte beaucoup de chroniques qui sont en fait des services presse. Mais vous me connaissez et savez que mon avis sera objectif. Pas ma faute si en ce moment, tout ce qu’on me propose est trop cool ! Par ailleurs, si vous désirez vous procurer cette œuvre, vous pouvez la trouver ici.

C’est la deuxième fois que je tente l’expérience de la lecture de nouvelles, et cette fois encore je ne suis pas déçue. L’auteure nous emmène dans une univers loufoque en alternant l’histoire de plusieurs créatures merveilleuses, réinventant nos contes d’enfant en y ajoutant une (très très) grosse touche humoristique. Chacune de ses nouvelles est réfléchie et fait souvent rebond avec notre réalité : je pense notamment à Kovid XIX Maître de la Pestilence, les paillettes de Kévin, et des licornes qui sont syndiquées. Plutôt étonnant pas vrai ?

Pendant que le guerrier faisait demi-tour en essayant d’imaginer la taille du bol nécessaire à une mousse au chocolat de dragon, Salahad s’étira puis déploya ses ailes.

Salahad le dragon végétarien

J’ai beaucoup aimé le fait que cette fois-ci, et à la différence d’autres contes merveilleux, on se place du point de vue des « méchants ». Un dragon n’est pas forcément une bête sanguinaire qui mange les hommes (et surtout pas Salahad tout de même), ces entités magiques sont bien élevées (pour la plupart) et des êtres de chair et de pensées. Ils méritent qu’on pense un peu à eux ! Ils héritent souvent des mauvais rôles, et c’est bien triste (et il faudrait penser à arrêter de leur voler leurs écailles!). Et puis aussi, on parle « d’autres bestioles » comme nous dit le titre, cassant un peu leur réputation : les licornes ne sont pas si intelligentes qu’on pourrait le croire (mais elles sont mignonnes après tout).

Non, franchement, y’avait pas pire métier qu’éleveur de licornes. Surtout depuis qu’elles s’étaient syndiquées.

Steven et les debilos licornes.

On pourrait penser que cette lecture est vraiment très légère, et abordant des sujets à leur tour doux. Mais en fait, l’auteure parle notamment du covid-19 en intitulant deux de ses nouvelles par le même nom, dressant le portrait d’un vieux mage décrépi peu accueillant (et pas gentil avec les dragons en plus, vil homme), ou bien du racisme comme dans sa nouvelle Voies de fay. Cependant, rien n’est oppressant et tout se fait dans la bonne humeur et dans le rire.

À toi de voir Kovid. Choisis quelque chose qui ne t’amènera plus jamais à croiser ma route. Recycle-toi dans le papier toilette, si tu veux. Il paraît que la demande est folle de nos jours.

Le dragon du Furtag, Kovid XIX Maître de la Pestilence

La plume de l’auteure est bien entendue très piquante et drôle. Elle maîtrise à la perfection son univers totalement farfelu et elle m’a fait rire du début à la fin. Très honnêtement, c’était frais, nouveau et si amusant : je me suis fendue la poire et ça m’a fait du bien, surtout dans des situations comme celle que l’on vit en ce moment. Les commentaires qu’elle ajoute juste avant ses nouvelles, pour nous expliquer leur origine et leur parcours, sont eux-mêmes remplis d’humour ce qui était extrêmement agréable.

À lire ou pas ? Pour tout vous dire, j’ai vraiment adoré ma lecture. C’était une petite partie de bonheur dans un monde bien sombre (et j’abuse même pas un peu). Les nouvelles se lisent très vites (en une heure c’était fait) et elles sont toutes plus comiques les unes que les autres. Un réel plaisir.

5/5 pour ce recueil de nouvelles rafraichissant et drôle à souhait !

Cette chronique est dès à présent terminé ! J’espère qu’elle vous aura plu et qu’elle vous aura donné envie de lire ce petit recueil sympathique ! Si jamais vous le connaissez déjà, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire que nous puissions en discuter 🙂

Bouquinement vôtre, Jade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s