Chroniques·Fantasy

Chronique 52 TRS – Alliances et Désunions, T.1 La Dernière Guerre par Tiphaine Levillain

Couverture du livre

Résumé : Quelque chose de dangereux approche : la nature le murmure, les étoiles le chuchotent. Un sombre chapitre de l’Histoire est en train de s’écrire, alors que toutes les destinées s’entrecroisent et se dirigent vers un inexorable conflit. Dans la trame de l’existence, quelques fils ressortent, des individualités qui se battent, par choix ou par la force des choses. Héritière de la famille princière des Liseurs de Rêves, Estrella voyage à la recherche de celui qui pourra rendre à son peuple sa gloire passée. Azaan, Intendant de la cité portuaire de Mebala, nourrit de grands projets pour le continent. De son côté, Kala, jeune princesse du royaume de Lumeya, voit son monde s’écrouler et doit lutter pour sa survie. Grâce à son rang de haute dignitaire de l’Inquisition, Yehya poursuit ses manigances et ses manipulations pour se rapprocher de l’Inquisiteur. Enfin, chasseuse de la tribu des Ipiktoks, Ashaisha enquête sur les nombreuses disparitions qui ont frappé les siens en quelques jours seulement. Par la force du désespoir, la soif d’un avenir meilleur ou une froide ambition, ces quelques personnes tentent de faire plier le destin, de le modifier selon leurs rêves ou leurs envies. Quelles seront les conséquences pour le reste du monde ?

La Dernière Guerre est le premier tome de la saga fantasy Alliances et Désunions écrite par Tiphaine Levillain et publiée en auto-édition en juillet 2020. Je remercie par ailleurs l’autrice qui m’a permis de découvrir son ouvrage.

Disclaimer : si vous désirez vous faire votre propre avis de ce roman, car cette chronique ne reflète que le mien, n’hésitez pas à vous procurer cet ouvrage par ici.

Cette saga fantasy n’en est qu’à son début, et c’est bien ce qu’elle pose quand on la débute, un commencement. Un commencement qui met en place les nombreux personnages qui la composent (mais il y a un lexique des personnages à la fin, ainsi qu’un descriptif de l’univers pour les perdus), et le contexte dans lequel ils évoluent tous, puisque Tiphaine Levillain nous montre toute son inventivité et les tréfonds de son imagination en nous invitant dans l’univers qu’elle a créé. Une multitude de créatures magiques se côtoient alors, chassées par l’Inquisition, cette entité qui semble régner en maître. L’autrice nous ancre dans son récit en nous offrant de la cohérence : coutume, politique, alliance… C’est un vrai point positif pour inviter le lecteur à poursuivre sa lecture, puisqu’il comprend où il se trouve.

On suit tout au long de notre lecture quatre femmes, protagonistes principales qui bien qu’ayant chacune leur propre personnalité et leur propre vision du monde, elles sont toutes des femmes de position importante qui font preuve d’une force de caractère sans pareil et tentent d’atteindre leur but avec pugnacité. Yehya, Estrella (ma favorite si je devais en choisir une), Kala et Ashaisha sont dépeintes en héroïnes (ou anti-héroïnes, ça se dit ?), et on découvre leur parcours et tous les obstacles qui croiseront leur route. Au delà de ces femmes, les protagonistes secondaires sont aussi bien développés montrant la réflexion derrière tout le processus créatif de ce livre.

La narration est rythmée, alternant entre les points de vue de nos quatre protagonistes. La plume de l’autrice est très jolie, souple et maintient le rythme imposé par cette narration alternée. La lecture est de ce fait agréable et rapide, avantage pour ce roman de quelques 350 pages. J’ai beaucoup aimé également le fait qu’elle ait inclut une table d’avertissement des contenus, pour prévenir les personnes « sensibles » à ces sujets pendant leur lecture, à la manière des TW ou « trigger warning » que vous pouvez retrouver sur twitter.

La fantasy n’est pas vraiment le sujet le plus prégnant de ce livre, qui allie plutôt politique et manigances, le titre Alliances et Désunions étant de ce fait plutôt bien trouvé. Ne vous attendez donc pas à de la magie partout, ce n’est pas le cas ! Mais ceci seulement dans le premier tome peut être, car pour l’instant, j’ai eu l’impression d’être coupée en plein élan, alors que je commençais à comprendre les implications des personnages et les complots qui se trament. J’espère alors découvrir dans le second tome de nouvelles choses, et peut être un peu plus de fantasy ?

À lire ou pas ? Il s’agit ici d’un bon début de saga fantasy, avec une mise en place cohérente et un gros travail imaginatif, ce qui en fait une lecture très agréable et que je recommande.

4/5 est ma note pour ce roman.

Cette chronique est dès à présent terminée, j’espère qu’elle vous aura plu ! Avez-vous déjà lu Tiphaine Levillain ? Si oui, ou si l’envie vous prend de discuter par ici, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Bouquinement vôtre, Jade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s