Chroniques·Nouvelles

Chronique 53 TRS – Crappy Princesses par Collectif

Couverture du recueil

Résumé : École Nutty de formation pour apprenties princesses. Emploi du temps de la semaine. Lundi : Activité physique : escalade gastro-draconique. Vous laisserez vos pantoufles de vair au vestiaires. Mardi : Étude de l’essai : « Être réveillée par un baiser princier : mes techniques pour rester zen » de Roquie Aurore Pikturshaw. Mercredi : Module de sauvetage des princes. Vous apporterez vos propres cornichons. Jeudi : Cours de savoir-vivre en milieu carcéral à destination des aristocrates. Les muselières sont désinfectées par nos agents tous les matins. Vendredi : Entraînement à l’aplatissement des fées. Poêles fournies par la cantine de l’école. Samedi : Jour d’introspection. Ne pas nourrir les âmes en peine. Dimanche : Repos interstellaire chronométré. Profitez de ce jour de pause pour sympathiser avec vos alter ego alien.

Crappy Princesses est un recueil de nouvelles publié en juillet 2020 par les éditions Nutty Sheep et qui regroupe la contribution de sept auteurs pour sept nouvelles, à savoir « Dans l’antre de la bête » par Charlie Jdan ; « Fugitive » par Thierry Fauquembergue ; « La flemme » par Amélie Sapin ; « Faux » par Johann Vigneron ; « Rouge Neige » par Ludivine Severs ; « Princesse discount » par Eva Petit et « Clinique Bête L Gueuse » par Greta Hiset. Je tiens à remercier la maison d’édition qui m’a permis de découvrir ces textes.

Disclaimer : cette chronique est le reflet de mon opinion, vous êtes donc libres de vous procurer ce recueil et de vous en faire votre propre avis juste ici (mobi) ou bien par là (epub).

Et de trois ! Me voilà maintenant une habituée des anthologies de nouvelles de Nutty Sheep, et c’est donc sans hésitation que j’ai accepté leur dernière, toute fraiche du mois de juillet. On y traite des princesses dans tous leurs états, et vous allez voir qu’elles sont très peu orthodoxes ! Alors avec cette anthologie, on casse les mythes de la princesse parfaite, jolie, sans défauts, polie ( – insérer un nombre incalculable de superlatifs – ) pour la découvrir sous un nouveau jour (et pas forcément le plus flatteur).

Parlons dans un premier temps du résumé de cette anthologie : habile est-il que cet emploi du temps correspond en fait à la description de chacune des nouvelles ! De quoi mettre l’eau à la bouche et intriguer le lecteur qui passerait par là, l’incitant à plonger dans l’univers des Crappy Princesses.

Seule Votre Grandeur a le pouvoir et le courage d’y aller, affirma le nain. C’est ce que tous les royaumes voisins prétendent (La flatterie, habilement maniée, n’est-elle pas l’arme la plus dangereuse qui soit?). Mon prince a le cœur gros comme ça, il saura vous récompenser et notre peuple aussi.

La flemme – Amélie Sapin

Sans plus attendre, je me lance dans le vif du sujet ! Un peu à la manière de l’anthologie Nutty Seas, nos auteurs n’hésitent pas à réinventer les contes les plus niais pour en faire des nouvelles absurdes à s’en fendre la poire. Laissez tomber la princesse greluche et son prince nécrophile (oui, je parle bien d’Aurore), car nos princesses ne sont plus des petites choses toutes fragiles qui ne savent pas se défendre ! Je dirais même qu’elles sont un peu revêches (et qu’une petite thérapie ne leur ferait pas de mal parfois). Dans tous les cas, nos sept nouvelles ne manque pas d’imagination, alliant l’absurde, l’humour, le crado à l’image pure d’une princesse, cassant (oui je me répète) l’image des princesses qu’on envie un peu trop souvent. Du coup, on les envie moins là :’).

Mais au delà de l’humour et de l’absurde, certaines de ces nouvelles tentent de faire passer un message au travers de leurs textes, portant alors à une réflexion sur notre société. Je pense notamment à « Clinique Bête L Gueuse » de Greta Hiset qui sous couvert d’humour et d’absurde nous parle d’immigration, de l’inhospitalité des pays devant l’inconnu…

C’est là que j’ai compris. Les princesses n’existent pas, vous n’êtes qu’une illusion ! Des monstres qui masquent leur soif de sang et de chair masculine.

Rouge Neige – Ludivine Severs

Si quelque chose ne change pas chez Nutty, c’est qu’ils ont le flair pour dénicher de jolies plumes. Pas d’ennui dans ce recueil rythmé, avec un style enjoué qui ne lasse pas. Mais contrairement aux autres recueils, je l’ai peut être trouvé un peu simple : si chacun des auteurs fait preuve d’une originalité les différenciant chacun, je n’ai pas su m’accrocher autant que pour les autres (oui, donc en gros, au lieu de mettre la note parfaite je vais mettre 18). Je pense qu’il s’agit là de mes goûts (les autres recueils me parlaient plus), mais la lecture n’en a pas été moins agréable !

Mes parents ont décidé de ma destinée bien avant que je sois née. Vous comprenez, il n’y avait encore pas de princesse de conte de fées d’aucun des deux côtés de la famille, alors quand ils ont appris qu’ils attendaient une fille, c’était l’occasion rêvée.

Princesse discount – Eva Petit

J’aimerai accorder une mention spéciale à « Rouge Neige » par Ludivine Severs qui parle de l’origine des princesses et qui était extrêmement bien trouvé (et la chute : superbe!), ainsi que « Fugitive » par Thierry Fauquembergue qui sont donc mes deux nouvelles préférées.

À lire ou pas ? Toujours un plaisir que de lire ces petites nouvelles originales. Si vous n’avez pas le temps de lire, elles sont là pour vous permettre de vous évader durant 5 minutes !

4,5/5 est ma note pour ce recueil.

Et voilà, cette chronique est dès à présent terminée ! J’espère qu’elle vous aura plu ! Avez-vous déjà lu des anthologies de chez Nutty ? Connaissiez-vous cette ME ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire que nous puissions en discuter ensemble !

Bouquinement vôtre, Jade

2 commentaires sur “Chronique 53 TRS – Crappy Princesses par Collectif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s