Chroniques·Fantastique

Chronique 65 TRS – Le Portail par Sealeha

Couverture du livre

Résumé : Quand Marc et les autres m’ont invité pour la fête d’Halloween, j’étais loin de me douter qu’elle finirait aussi tragiquement.
Qu’est-ce qui m’a pris de venir ? Et surtout d’apporter ce grimoire, sans me poser plus de questions sur sa provenance, trop heureux d’avoir trouvé l’accessoire parfait pour animer notre soirée ?
La réponse paraît évidente : Lydie.
Trop tard pour se lamenter, à présent, le mal est fait. En temps normal, on ne peut déjà pas dire que je brille par mon courage, j’en suis conscient. Autour de moi, mes camarades sont livides, le regard atone. Comment pourrai-je affronter ces horreurs, moi, l’homme le plus pleutre qui soit ?

Le Portail est un roman qui allie l’horreur et le fantastique. Parfait pour cette période un peu spooky ! Certes, Halloween est passé, mais les lourdes feuilles orangées de l’automne sont encore présentes, de quoi vous immerger dans le livre. Il a été écrit par Sealeha Auteure, et publié en auto-édition fin octobre 2020. Je remercie par ailleurs l’auteure qui m’a permis de découvrir son livre !

Disclaimer : cette chronique reflète (comme toutes les autres, et pour la 65ème fois – et oui, on est productif ici) ma pensée et ne fait pas forcément dogme. Ainsi, si vous souhaitez vous faire votre propre interprétation de cette lecture, je vous invite à vous procurer l’ouvrage, notamment par ici.

Je ne suis d’habitude pas friande de l’horreur. Tout simplement parce que je suis une petite nature, et je suis effrayée par un rien. Et aussi parce que je lis essentiellement le soir : alors me coucher en lisant des histoires qui font faire des cauchemars, ce n’est surement pas une bonne idée ! Mais je me suis laissée tenter par le résumé du livre, et me voilà lancée dans la lecture de l’une de mes toutes premières histoires d’horreur (youhou le baptême). J’y découvre avec curiosité Lucas, ce garçon un peu gauche, qui essaie d’impressionner Lydie, sa jolie copine dont il est amoureux depuis qu’il est tout jeune. Alors il tente de s’intégrer dans ce groupe d’amis, tous très proches mais qui semblent le tolérer au grand maximum, simplement car il connaît la jeune fille.

Un défi lui est lancé. Lui, l’expert des livres, « l’intello » du groupe, devrait bien trouver de quoi égayer leur soirée d’Halloween ! Il se met en quête d’un ouvrage de magie, d’un vieux grimoire qui fasse suffisamment vrai pour coller à l’atmosphère effrayante de ce soir de l’année. Et il le trouve ce bouquin, caché derrière un pan de mur chez son bibliothécaire préféré. Il semble parfait. De toute façon, Lucas ne croit pas à la magie, alors même si ce vieux grimoire a une aura étrange, que peut-il arriver ? Eh bien justement, ce grimoire, il n’est pas comme les autres. Et la soirée ne va pas se passer comme prévue… Pas du tout… À tel point qu’ils ont invoqué un démon.

Pour que nos frissons aient quelques accents de vérité, ne nous fallait-il pas un écrit original, un vrai livre d’incantation ou de témoignages d’expériences paranormales ?

Lucas

L’ambiance est d’emblée posée, et le lecteur ne semblera pas échapper à cette histoire qui se veut de plus en plus macabre et effrayante. Le démon que nous présente ici Sealeha auteure est particulier, si bien que vous sentirez son sourire cynique descendre le long de votre colonne vertébrale, tandis qu’il accomplit ses sombres desseins. Il ne vous reste plus qu’à lire le livre pour en apprendre plus sur cette créature qui fait froid dans le dos.

Était-il possible que nous soyons devenus de simples personnages ? Que nous ayons été transposés dans un film ? en ce cas, qui tirait les ficelles, qui s’amusait avec nous ? Dans le cerveau de quel être malade de telles horreurs pouvaient-elles prendre vie ?

Lucas

J’ai beaucoup apprécié le développement de Lucas, le personnage principal. Il est vraiment décrit comme un espèce d’anti-héros : il est peureux, peu attrayant, un peu trop « obsédé » par Lydie… Il n’est pas du tout conventionnel, et ça le rend totalement attachant, à la différence d’autres héros de livres d’horreurs qui veulent tout faire pour briller. Lui, il s’évanouit, il crie, il est totalement effrayé par tout ce qu’il se passe autour de lui. Et même s’il essaie de ressaisir, il a bien du mal… J’aurai peut être apprécié un peu plus de développement par rapport aux personnages secondaires, mais c’est vraiment mon côté tatillon, car la description que l’on a d’eux se suffit à elle même, et on est libre de nous faire notre propre opinion de ces derniers.

D’une manière générale, j’ai trouvé que la plume de l’auteure était très bien maîtrisée, et j’ai beaucoup aimé l’air cynique qu’elle aborde dans le livre. Le début semble assez humoristique, surtout par rapport à Lucas, pour au fur et à mesure devenir sombre, alambiqué, torturant un peu nos esprits qui tendent à vouloir le mot de la fin. Le livre est prenant, il se lit vite, il y a de l’action ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas : tout ce qu’il faut pour que j’apprécie une œuvre. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé la fin, qui confirme un peu le fait que le personnage soit un anti-héros : elle n’est pas prévisible et originale.

« Tu ne peux pas lutter contre tes peurs, Lucas. Tu as toujours été leur esclave. Toute ta vie est dirigée par ta peur. Ta peur de ce qui est nouveau, ta peur de ne pas être à la hauteur, ta peur de ne pas être aimé… Tu n’as jamais su la dompter. »

Lydie

À lire ou pas ? C’est un super livre, autant pour un public qui aime l’horreur, comme pour celui qui n’en est pas fan mais qui tente de temps en temps. J’ai pour ma part apprécié cette lecture (malgré ma réticence car je suis, vous l’aurez bien compris, facilement effrayée) et je vous la recommande !

4,5/5 est ma note pour ce livre.

Et voilà, cette chronique est dès à présent terminée ! J’espère qu’elle vous aura plu ! N’hésitez pas à laisser un commentaire que nous puissions discuter de ce livre ensemble !

Bouquinement vôtre, Jade

Un commentaire sur “Chronique 65 TRS – Le Portail par Sealeha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s